Informations interparoissiales au 13 janvier 2021

Publié le 13 janvier 2021

 

Chers paroissiens des Cheminées, voici quelques informations pour la période présente. Cet espace est mis à jour régulièrement.

  • NOUVEAUX HORAIRES PROVISOIRES  :En raison du couvre-feu avancé à 18h, les horaires des célébrations en soirée évoluent comme suit :

    Le jeudi soir à Sts Pierre et Paul : Adoration à 16h ; messe à 16h45.

    Le samedi soir :

    • A sts Pierre et Paul : messe à 16h.
    • A St Fridolin : messe à 16h30.

    Ces horaires sont provisoires et risquent d’évoluer d’une semaine à l’autre ; merci donc d’être attentifs ! Les infos seront données en temps et en heures comme d’habitude, par tous les moyens à notre disposition.

    Pour le dimanche pas de changement.

 

  • LE MOT DU CURE  :

Mes chers paroissiens…

Bonne et sainte année 2021 !

2020, l’année de la pandémie du Covid-19 est restée derrière nous. Beaucoup s’en réjouiront car, pour certains il s’agit d’une année «fatidique», d’une année «volée», d’un an «à oublier»…

Mais dire ou croire cela impliquerait affirmer qu’il y a eu un temps dans notre vie dans laquelle la Grâce de Dieu s’est montré futile ou stérile, impliquerait d’avouer que Dieu, dans sa providence bienveillante nous aurait fait passer par «un temps dépourvu de sens». Nous ne pouvons pas témoigner de cela quand nous savons, à l’instar de saint Paul que «Dieu collabore en tout pour notre bien».

Certes, 2020 a été une année de souffrances, de peurs, de solitude, de –parfois-découragement. Nous avons vécu dans une ville meurtrie dont les hôpitaux saturés ont conduit au bruit nécessaire des hélicoptères qui survolaient notre ciel en portant dans leur sein l’un des nôtres qui partait à la recherche d’un soin adapté que nous n’étions pas en état de lui procurer ici. Combien de bénédictions au ciel à chaque passage des hélicoptères! Combien de prières pour les familles désespérées ou dans le deuil ! Combien d’appels pour remplir d’une voix amie la solitude de nos frères et sœurs!

Certes, 2020 a été une année comme nulle autre, pleine de douleur… mais aussi pleine de Dieu !

Un Dieu qui a montré son visage le plus proche et le plus tendre dans le service désintéressé de nos soignants, pompiers, policiers, etc.; un Dieu qui a su combler de sa Parole et d’espérance le silence assourdissant que la crainte et l’incertitude ont produit dans nos foyers ; un Dieu proche et solidaire qui a su toucher le cœur de tant d’entre vous pour venir au secours de plus démunis…. Dieu a été présent dans cette année 2020!… Habitués à la tiède existence de qui croit avoir droit à la vie et à la santé, nous avions oublié que la vie c’est un cadeau, un don ; nous avions oublié que nous ne sommes pas des êtres solitaires mais que nous avons besoin les uns des autres ; on avait oublié de regarder au Ciel, obnubilés par une Terre qui passe et qui n’a pas su nous protéger… et que nous ne savons pas protéger…

2020 a été l’année d’apprendre à vivre autrement; d’apprécier d’avantage les bisous, les câlins, les accolades… l’importance d’exprimer un amour que, très souvent, on retenait dans l’attente «d’être aimés»… quand le bonheur: c’est «d’aimer!»

2020 a été l’année où nos jeunes ont appris que le téléphone servait à transmettre la parole, et les plus âgés ont découvert qu’il servait aussi à transmettre l’image; et tous, nous avons appris qu’il servait aussi à célébrer la Parole, à prier, même à célébrer la sainte Messe… à faire vivre la communauté confinée qui, confiante, attendait de revenir dans nos églises.

Une année difficile et unique, vertigineuse et déroutante… voilà ce que le Seigneur notre Dieu a permis que nous puissions vivre, après nous avoir comblé de son Amour, après nous avoir assuré que son Amour pour nous «ne passera jamais»… que la mort a été vaincue ! Que l’Amour est plus fort!

L’Amour… L’Amour doit vaincre ! L’Amour vaincra !…

Voici l’espérance qui habite l’Église à l’aube de ce 2021 qui, comme un nouveau cadeau, nous est offert par le bon Dieu.

Ceux qui sont partis et qui, désormais, contemplent le visage lumineux de notre Dieu, constituent pour nous le témoignage le plus fort de la victoire de l’Amour… ils ne sont plus avec nous, on ne les voit pas… mais on continue à les aimer et nous ressentons encore leur amour. Nous sommes témoins de que l’Amour constitue le fil conducteur d’une histoire d’humanité qui ne s’arrête pas devant la mort ni la maladie, que l’amour du Christ a été répandu dans nos cœurs en faisant naître en nous l’Espérance ! Vivons comme des témoins de cette Espérance qui habite l’Église !

Une année nouvelle est devant nous…de quoi sera-t-elle faite se demandent tous?…Mais nous connaissons la réponse : Elle sera faite… de Dieu! Car Il est avec nous, tous les jours, jusqu’à la fin du monde!

Bonne et sainte année!

+ Votre curé Miguel

 

  • Comme lors du premier confinement, l’Orientation pour la Catéchèse en Alsace (OCA) publie à nouveau des fiches pour vivre le dimanche en famille, avec les enfants et/ou adolescents ; elles sont disponibles via un lien à télécharger qui renvoie directement sur le site du diocèse :

Catéchèse à la maison

  • La permanence téléphonique pour la Communauté de Paroisses est toujours assurée  au 03.89.42.08.51.